Créer un site internet

Historique de Truite Framar ( Mariembourg )

Société de Pêche Framar

Le Comité vous souhaite la bienvenue                                                                                                                                                                                                             La Société de pêche Framar (Frasnes-Mariembourg) a vu le jour dans les années 50. En ce temps là, la pêche se pratiquait sur la partie Eau-Noire se situant en amont des grottes de Neptune jusqu’à la limite du Parc Saint-Roch de Couvin ( en son temps Hotel-Restaurant très réputé) dans la région couvinoise.      Ce tronçon fût cédé a la Société (les pécheurs dégourdis) de Petigny dans les années 70.             Tronçon d'ailleurs qui est depuis deux ans déjà très sollicité par les engins de tout gabarits occupé a la réalisation du contournement de Couvin avec l'impact sur la Faune et la Flore que cela implique

                Framar a donc sous sa tutelle l'Eau-Blanche depuis le confluent du Château de Boussu-en-Fagne jusqu'au confluent de La Brouffe également sous tutelle qui elle débute sous le pont de la Nationale 5 (Tromcourt ) et garde son aspect naturel,mais cas particulier la-bas ( les deux rives ne sont pas pêchable) Renseignements auprès des gardes

Les Présidents qui ont œuvré précédemment sont Sottiaux Léon,Gilson Jules,(pour mémoire)                    et actuellement,Gilson Jean-Alexandre tous trois de Frasnes.

Pour le Secrétariat et la Trésorerie Lapostolle André (pour mémoire) suivi de Lambert Dany qui officie depuis 1972,de Mariembourg

Le territoire de pêche est géré et surveillé par les membres du comité et trois gardes particuliers.

Dernièrement,le tronçon aval Pont N5 vers Nismes a été aménagé pour rendre le visage géographique d'antan et suivi d'une étude du biotope durant trois ans et ce,sous la houlette du projet Walphy.                  A voir sur le site  www.colloque.walphy.be .

On peut découvrir,dans ces cours d'eau,la gamme des salmonidés (sauf saumon )et des cyprinidés respective à la région.

L'eau-Blanche prend sa source en Ardenne(Thiérache)vers 305 m d'altitude,dans les bois de Seloignes et de Chimay.En fait,il faudrait plutôt parler des sources; l'Eau-Blanche est formée de plusieurs ruisselets d'égale importance ( ruisseau de la Demoiselle,ruisseau du Pré Gillain...)qui alimentent l'étang de la Fourchinée(dit encore Étang de Seloignes)ce n'est qu'au sortir de cette pièce d'eau qu'elle prend son appellation définitive.Elle n'est pas bien grosse,2 m de largeur tout au plus,mais elle glane rapidement une série de petits de petits affluents qui viennent renforcer son cours.Entre bois et prairies,elle dégringole une pente assez importante en direction de Villers-la-Tour,alimentant quelques étangs au passage.Elle court comme cela jusqu’à St-Rémy,avant de ralentir la cadence.

  L'Eau-Blanche reçoit les eaux du ruisseau de Bardompré,puis arrose Chimay,altière cité princière.     Elle serpente dans Virelles et forme une boucle presque parfaite à proximité du lac.Elle saute le vannage de deux anciens moulins,et puis dans un site tantôt agreste,tantôt forestier,elle ralentit sa course pendant quelque distance,comme pour se reposer de la fatigue encourue en chemin.

Dans une belle région région tout en douceur,elle trace son cours tortueux entre des collines boisées,caressant du regard le charmant village de Lompret.A partir d'Aublain,l'Eau-Blanche entre dans une grande plaine fluviale formée essentiellement de pâturages et de champs.

Voici une vingtaine d'années,l'Eau-Blanche s'est trouvée aux prises avec l'homme et sa machine "lisez;l'Hydraulique Agricole."La rivière a été curée et reprofilée jusqu’à son confluent avec l'Eau-Noire.  Cette belle rivière a donc été transformée en une large tranchée trapézoïdale,les terres prélevées dans le lit ayant été déversées sur les rives sans autre forme de procès... Heureusement,le temps semble faire son œuvre. Peu a peu le fond et les berges se recolonisent,la flore et la faune primitives reviennent.Mais les gouffres;et profondeurs à blanchaille appartiennent au passé...

A Mariembourg,ancienne forteresse française,l'Eau-Blanche voit venir à elle les eaux de la Brouffe,son principal affluent mais également tous les égouts de la localité (problème heureusement résolu a ce jour depuis quelques années)Elle épousera ensuite plus ou moins les contours d'un coteau boisé(Tienne aux Pauquis)jusqu’à la confluence,à la Roche à l'Homme.

 


2012

Les faits marquants de Truite Framar ( Mariembourg ) en 2012.

2011

Les faits marquants de Truite Framar ( Mariembourg ) en 2011.

2010

Les faits marquants de Truite Framar ( Mariembourg ) en 2010.

2009

Les faits marquants de Truite Framar ( Mariembourg ) en 2009.

2008

Les faits marquants de Truite Framar ( Mariembourg ) en 2008.

Ajouter un commentaire